Infos/bons plans :
Accueil » Actualité » Actualité informatique » Down (pour de bon ?) Paradise
You wouldn't download a BEAR !

Down (pour de bon ?) Paradise

Depuis quelques années maintenant, l'administration française menée de front par le projet Hadopi s'est engagée dans une lutte acharnée contre les sites proposant du téléchargement illégal. Mais ce jeudi 27 novembre, ce n'est pas la Hadopi mais la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique) qui a fait tomber Downparadise.ws, site bien connu des internautes français.

Stan, l'un des administrateurs du site (ou ancien dev selon d'autres sources), aurait été convoqué par la gendarmerie de Grenoble pour des affaires liées au piratage. Sachant cela, il aurait décidé de prendre les devants en fermant l'accès au site et au compte Twitter associé à celui-ci. Si j'utilise le conditionnel, c'est que toutes les informations sur cette affaire sont à prendre avec des pincettes tant les sources ne semblent pas s'accorder. NextWarez aurait reçu le témoignage suivant d'un membre de l'équipe de DP :

Le jour du down, goz et l’équipe ont supprimés leur compte sur le forum, ainsi qu’une bonne partie des plus gros uploaders de la board. Il s’avère en fait qu’un ancien dev (Stan) a été arrêté récemment pour des affaires liées à du piratage informatique. Il a semblé préférable à Goz de complètement disparaître de DP, en raison d’une crainte que les autorités lient Stan à DP, pouvant entraîner l’ouverture d’un dossier. Ensuite, Baruti Ltd (la société a qui appartient DP, DPstream, Purevid ainsi que affiliation-France) a entendu parler de cette affaire et a décidé de dérouter les DNS ainsi que geler les machines qui hébergent DP et la base de données. Malheureusement, les mecs de chez Baruti mettent beaucoup de temps à répondre, et Goz reste injoignable, je ne peux pas vous en dire plus quant à une probable fermeture définitive de DownParadise.WS.

Il faudra certainement attendre que la poussière retombe pour avoir des informations plus précises.

Mais il est clair que cette fermeture n'était qu'une question de temps, car bien qu'il était en ligne depuis de nombreuses années déjà, c'est un grand jeu du chat et de la souris auquel s'adonnent la justice française et les sites de téléchargement illégal. Surtout depuis la nouvelle politique visant à assécher les finances de ces derniers. Il y a peu, c'est Unlimited-Tracker qui fermait aussi ses portes grâce à la Sacem.

Mais le combat semble encore bien long pour l'administration qui voit tous les jours de nouveaux sites naître sur la toile, même quand il ne s'agit pas de piratage à part entière, on peut par exemple penser à la ré-ouverture de Mega(upload) du fantasque Kim Dot-Com (qui au passage se dit à présent ruiné et brisé).

Est-ce perdu d'avance pour les autorités ? Très certainement.

Dans la même catégorie...

AMD

Pilotes AMD Crimson : Risques de dommages matériels

Les nouveaux pilotes AMD ont fait leur entrée de manière... fracassante.

Windows XP encore installé sur près de 15% des ordinateurs !

Statistiques après quelques mois de Windows 10

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Windows 10 ne pète pas la forme. Pour le plus grand bonheur des autres systèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils